fbpx

Vends la destination !

On va partir en voyage ! Mais pas en voyage à proprement parler.

On va parler de tes offres et de tes pages de ventes.

De nombreuses personnes font des erreurs lors de la création de leurs pages de ventes, les rendant du coup pas du tout sexy et n’aidant pas à vendre !

1/ Montre le bénéfice

Récemment, j’écoutais un épisode du podcast de Geneviève Gauvin, une coach canadienne qui est hyper boostante.

Dans cet épisode, elle utilisait une métaphore, qui je crois n’est pas d’elle mais qui m’a énormément parlé. Je me suis dit qu’il fallait absolument que je te partage ça en article parce que c’est très pertinent.

Même si souvent on le sait, on a tendance à l’oublier et à ne pas l’appliquer !

Geneviève expliquait que ce qu’on vend, ce n’est pas le voyage en tant que tel, c’est-à-dire le moyen de transport, c’est la destination.

Je trouve que la métaphore est géniale parce que sur ta page de ventes, la plupart du temps, tu as une offre.

Ton offre peut être de réaliser la meilleure charte graphique, si tu es graphiste.

Si tu es photographe, d’apporter du bonheur et des souvenirs.

Si tu fais du coaching, tu vends la transformation chez la personne.

 

Peu importe ce que tu vends, l’erreur que l’on fait sur nos pages de ventes, c’est de mettre plus de contenu sur comment c’est délivré, que sur la promesse de là où la personne peut aller (la destination).

Je trouve que le parallèle est génial.

Une compagne aérienne qui veut te vendre un voyage, ne va pas te parler de ses sièges confortables, elle va te parler de la destination paradisiaque.

Bien sûr, c’est agréable d’avoir un avion confortable etc. mais ce n’est pas kiffant de juste prendre le moyen de transport. Le plus important reste la destination.

Souvent le problème c’est qu’on ne met pas en avant le bénéfice mais le contenu de notre offre (tant de vidéos, tant de modules…).

La réalité, ce n’est pas que ce n’est pas important mais si tu mets l’accent sur ça, ça sera difficile pour la personne de se projeter sur un résultat.

Le risque si par exemple tu proposes des vidéos, c’est qu’elle va se dire qu’elle ne pourra jamais suivre le rythme. Elle va avoir beaucoup de questions et d’interrogations qui risquent de la bloquer.

Si au contraire, tu arrives à lui montrer qu’en prenant la formation sur l’organisation, elle va avoir plus de temps avec ses enfants ou être plus efficace etc, elle va voir la destination.

Tu veux faire grandir ton entreprise et te développer personnellement ?

Rejoins la Communauté GRAOU Académie pour gagner en clarté dans tes projets, te transformer personnellement et décupler ton énergie et ton bien-être au quotidien !.

L'émotion dans tes pages d'offres

2/ Adopte un argumentaire émotionnel 

Il est important de la faire rêver plutôt que de lui montrer le moyen de transport.

Dans notre tête, on a deux hémisphères, un qui est plus émotionnel et un autre plus rationnel.

Lorsqu’on a une prise de décision, c’est l’hémisphère émotionnel qui se met en activité dans un premier temps.

Si on te propose de voyager au Mexique, ton hémisphère émotionnel va s’imaginer les pieds dans l’eau etc.

Tu vas être en train de rêver.

C’est pareil pour tes offres. Si tu fais rêver la personne, elle va être dans un schéma de penser qui va la propulser vers les résultats.

Elle va s’imaginer avec les offres que tu proposes et les mots que tu emploies, un endroit où elle rêve d’être.

C’est très vendeur, parce que du coup, ça permet à la personne de se dire que c’est trop bien et que c’est ce qu’elle veut pour sa vie.

Ce qui est vraiment puissant, c’est qu’on regrette rarement une décision émotionnelle.

Pourquoi ? Parce que c’est quelque chose qui ne donne profondément envie, qu’on fait avec le cœur et qui nous nourrit.

 

De l’autre côté, il y a l’hémisphère rationnel qui se met en route après.

C’est par exemple se demander si on a les moyens, si c’est raisonnable etc.

Au final c’est un schéma de pensée beaucoup plus terre à terre, qu’on a par rapport à nos croyances et blessures.

Lorsque tu rédiges une page où tu mets l’accent beaucoup plus sur le côté rationnel comme le nombre d’heures de contenus, de sessions de coachings etc., tu pousses la personne à être rationnel et non à rêver.

Le problème c’est que plus une personne va être rationnel, plus elle sera dans le doute et la peur.

Et plus une personne est dans le doute et la peur, moins elle a tendance à passer à l’action.

Elle va se faire un schéma complètement irréel en se posant trop de questions.

À l’inverse, si tu focalises la plupart de ton argumentaire sur l’aspect émotionnel, tu vas permettre à la personne de se projeter, de se révéler, d’avoir une meilleure une vie, en fonction de ce que tu vends.

En la faisant rêver, elle va se dire que TU ES la personne qui va l’aider et elle aura envie de faire appel à tes services.

Peu importante ce qu’il y a derrière ton offre, la personne achète le résultat et non le moyen !

 

J’espère que ce sujet te parle, de mon côté ça a révolutionné la vision que j’ai de mon entreprise et ma manière de communiquer.

Il est certes beaucoup plus simple de mettre en avant ce qu’il y a dans nos formules plutôt que la transformation mais tu verras que c’est beaucoup plus efficace de vendre la destination.

 

Tu veux faire grandir ton entreprise et te développer personnellement ?

Rejoins la Communauté GRAOU Académie pour gagner en clarté dans tes projets, te transformer personnellement et décupler ton énergie et ton bien-être au quotidien !.

Je t’embrasse fort et te dis à très vite pour un nouvel article. 🍻

Et en attendant, si tu as envie d’échanger avec moi ou simplement me suivre, il te suffit de cliquer sur les icones ci-dessous.

Jérémy

Instagram

Youtube

Podcast

Facebook